Skip to main content
Villes

Street Art Capitales Tour 3 : Le Caire

By février 22nd, 2024No Comments

ÉPISODE 3 : Dans un article précédent, nous parlions des anamorphoses, ces formes et dessins visibles d’un unique point de vue. En voici une monumentale dans tout un quartier du Caire ! 🕵️‍♀️

L’artiste français El Seed d’origine tunisienne revisite avec subtilité la calligraphie arabe sous forme de calligrammes, graffés à la bombe aérosol. Il appelle donc naturellement ses créations des « calligraffies », qui sous forme abstraite au premier regard, cachent en fait des citations liées aux lieux et histoires qu’elles incarnent.

Le 15 mars 2016, l’artiste dévoile sa dernière création : une anamorphose qui s’étend sur une cinquantaine d’immeubles du quartier de la communauté copte du Caire, mal considérée, car vivant de la gestion des déchets de la ville.

Les mots de ce gigantesque calligramme, visible uniquement d’un point précis de la montagne Moqattam, se recomposent ainsi : « Si quelqu’un veut voir la lumière du soleil, il faut qu’il se frotte les yeux ». Cette citation d’un évêque copte du IIIᵉ siècle illustre l’objectif d’El Seed : Mettre la lumière sur cette communauté. 🌞

Un hommage réussi puisque le quartier est depuis devenu un point de passage obligatoire dans tous les parcours touristiques de la ville.

La semaine prochaine, direction New York City 🌇